Assurance arrêt de travail et invalidité du médecin libéral :

 

Garantissez le maintien de vos revenus

 

Qu'avez-vous prévu pour compenser votre perte de revenus en cas d'arrêt de travail temporaire ou en cas d’invalidité ?

En tant que libéral, si vous êtes en arrêt de travail temporaire ou permanent votre source de revenus disparaît ou diminue fortement.
La CARMF vous indemnise seulement à partir du 91ème jour d'arrêt de travail.

Nous vous proposons nos garanties pour :

- compenser jusqu’à 100% de votre perte de revenus
- prendre en charge pendant un an vos charges professionnelles
- vous garantir un capital en cas d’invalidité ou de perte de profession
 

Garantie arrêt de travail temporaire


1) Indemnités journalières complémentaire CARMF : pour percevoir une indemnité journalière dès le 8ème jour d'arrêt de travail et jusqu'au terme des 90 jours non indemnisés par la CARMF.

 

2) Indemnités journalières longue durée : pour compenser votre perte de revenus sur une longue période d’arrêt et compléter les indemnités journalières de la CARMF dès le 8ème jour et jusqu’au 1095ème jour (8 choix de franchise). En fonction de la franchise choisie du 7ème ou du 14ème jour jusqu'au 1095ème jour (3 ans).

 

3) Indemnités journalières frais professionnels : si vous êtes en arrêt de travail temporaire pour faire face à vos frais professionnels qui continuent de courir.

 

4) Indemnités journalières de remplacements : pour couvrir vos frais si vous devez faire appel à un remplaçant. Du 1er jour de remplacement, et jusqu’au 365ème jour d’arrêt de travail.



LES PLUS

 

1)   Indemnités journalière en cas de maternité : Versement de 75% de l’indemnité journalière en cas d'arrêt de travail pendant 30 jours ou 45 jours en cas de grossesse multiple. Jusqu'à 3 500 € porté à 5 000 € pour une grossesse multiple dans la limite du revenu perçu.

 

2)   Indemnités journalières en cas de congé paternité : Versement de 75% de l’indemnité journalière en cas d'arrêt de travail.

Pour en bénéficier l'adhérent doit :

 

• Percevoir une indemnité journalière due au titre du congé légal « de paternité et d'accueil de l'enfant » versée par la Sécurité Sociale,

• Cesser toute activité professionnelle : Indemnité journalière versée pendant maximum 5 jours, portée à 10 jours maximum en cas de grossesse multiple,

• Plafond global d’indemnisation : 1 300 € portés à 2 100 € pour une grossesse multiple.

 

3)   Indemnités journalières du mi-temps thérapeutique : à hauteur de 50% des indemnités journalières. Dès le 46ème jour d’arrêt de travail total (délai de franchise inclus). Versée pendant 180 jours consécutifs.

3)  Indemnités versées en cas de traitements oncologiques ambulatoires : Si vous souhaitez poursuivre votre activité professionnelle pendant votre chimiothérapie et/ou votre radiothérapie, vous percevrez 100% de l'indemnité journalière souscrite pour indemniser les demi-journées de traitement prises sur votre temps de travail et ce, jusqu'à 15 jours par protocole.

4)  Indemnités journalières « aide aux aidants » : Lorsque l'adhérent doit mettre en place un dispositif de prise en charge de son père et / ou de sa mère devenu dépendant, il peut prendre jusqu'à 3 jours consécutifs d'arrêt de travail indemnisés à 100% du montant des indemnités journalières souscrites.

 

Garantie invalidité


1) Garantie rente invalidité totale ou partielle : Une rente est versée dès que l'invalidité est reconnue par l'assureur supérieure ou égale à 33% pour compenser votre perte de revenus et protéger le niveau de vie de votre famille.

> Notre Plus : appréciation de l’invalidité selon des critères d’exercice professionnel c'est à dire exclusivement selon votre incapacité à exercer votre spécialité.

2) Garantie capital Invalidité « Perte de profession » :En cas d’invalidité garantissez un capital qui vous permette de prendre un nouveau départ professionnel.
Percevez un Capital Invalidité Perte de profession en cas d’invalidité > 66% vous plaçant définitivement dans l’impossibilité d’exercer votre profession ou votre spécialité.
Le taux d'invalidité est évalué sur la base de la seule incapacité professionnelle.

3) Garantie capital invalidité accident : Un capital est versé dès 10% d’invalidité permanente suite à un accident