Capitaux non réglés / AGIRA
Logo Twitter Logo Facebook Logo LinkedIn Logo Youtube
<

Evolution de la protection sociale des professions libérales au 1er juillet 2021 !

La protection sociale des professions libérales a changé depuis le 1er juillet 2021. Cette évolution est profitable à toutes les professions libérales* , pour autant elle ne permet pas une couverture intégrale des revenus durant les 90 premiers jours d’arrêt et ne prévoit pas de couverture au-delà.

 

Que prévoit ce nouveau dispositif obligatoire de la protection sociale des professions libérales ?

Il prévoit que des prestations soient versées du 4ème au 90ème jour d’arrêt de travail par les CPAM (Caisses primaires d’assurance maladie).
Ces prestations sont égales à 50% du revenu libéral moyen des trois dernières années (plafonné à 3 fois le PASS – Plafond annuel de la Sécurité sociale – 123 408 € soit 169 €/jour).

Les cotisations sont collectées par les URSSAF (Union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales).
La cotisation est égale à 0,30% du revenu libéral de l’année N-2. Pour la période du 1er juillet au 31 décembre 2021, le prélèvement interviendra début 2022 au taux de 0,15% du revenu de 2019.

Les deux premières années d’activité libérale, les cotisations et prestations sont appelées/versées sur le plancher (40% du PASS pour 2021 : 16 454 € soit une cotisation de 49,36 € et une prestation de 22 €/jour).

La CNAVPL (Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales) pilote le dispositif et garantit son équilibre financier.

 

Quelles réponses apporte Groupe Pasteur Mutualité ?

Nous proposons dès maintenant une nouvelle offre qui répond pleinement à ce nouveau contexte.
Cette nouvelle offre « GPM Sérénité revenus »** est parfaitement adaptée aux besoins spécifiques des professionnels de santé libéraux.
Avec elle, Groupe Pasteur Mutualité renforce son positionnement mutualiste en proposant des prises en charge très larges des arrêts liés à la maternité (ou la paternité), à l’accident, à l’hospitalisation, aux traitements ambulatoires oncologiques, aux troubles psychologiques ….

De plus, en cohérence avec son positionnement, le Conseil d’Administration d’AGMF Prévoyance a décidé le principe d’un remboursement d’une partie des cotisations mutualistes 2021 des adhérents au contrat « Maintien de revenus » pour tenir compte de cette nouvelle prise en charge. Les modalités de ce remboursement favorable aux adhérents d’AGMF Prévoyance sont fixées en concertation avec l’association souscriptrice. Le versement sera effectué au dernier trimestre 2021. Il tiendra compte de la diversité des situations en les mutualisant.

 

N’hésitez pas contacter votre conseiller mutualiste pour bénéficier d’une protection et de conseils adaptés.

 

*Les professionnels libéraux cotisant à l’une des 10 caisses de retraite complémentaire (CARMF, CARPIMKO, CARCDSF, CIPAV, CAVAMAC, CAVEC, CARPV, CAVP, CAVOM, CPRN) affiliée à la CNAVPL, bénéficient de ces nouvelles indemnités journalières.
Elles seront étendues au 1er janvier 2022 aux médecins remplaçants généralistes ou spécialistes (étudiants, salariés ou retraités) bénéficiaires du dispositif RSPM.
La profession d’avocat, seule profession libérale autonome de la CNAVPL, ne bénéficie, a priori, pas de ce dispositif. Rappelons que les avocats ont une couverture nationale dans le cadre de la CNBF (Caisse nationale des barreaux français) et une éventuelle protection complémentaire obligatoire via leur barreau principal de rattachement.

** Contrat assuré par AGMF Prévoyance, Union de mutuelles soumise aux dispositions du Livre II du Code de la mutualité, N° 775 666 340 – 1 Boulevard Pasteur – 75015 PARIS.

Informations complémentaires sur