Capitaux non réglés / AGIRA
Logo Twitter Logo Facebook Logo LinkedIn Logo Youtube
<

Profiter des avantages de la défiscalisation, oui mais comment ?

 

La défiscalisation offre de nombreux avantages à condition de choisir la solution adaptée à vos besoins.
Le montant de vos impôts, votre budget, vos objectifs sur le moyen et long terme sont autant de paramètres à prendre en compte pour déterminer cette solution.

 

1. Par le biais des investissements immobiliers
2. Par le biais des investissements financiers

 

PAR LE BIAIS DES INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS

SCPI :  Société Civile de Placement Immobilier, il s’agit d’une structure d’investissement de placement collectif qui collecte des fonds provenant d’investisseurs particuliers. La SCPI acquiert des immeubles et s’occupe de la gestion de ces biens immobiliers. L’investisseur, devenu associé, reçoit des revenus fonciers provenant des loyers perçus minorés des charges (impôts locaux, frais de gestion, entretien etc.

Démembrement de propriété : L’investissement en nue-propriété est une solution performante pour devenir propriétaire d’un bien immobilier. Le modèle est basé sur le partage de l’usage et de la propriété. L’investisseur accède à la propriété d’un bien, à un prix nettement inférieur à celui de sa pleine propriété (aux alentours de 60 % de sa valeur). En contrepartie, il cède son droit d’usage à un usufruitier, qui le met en location pendant une durée temporaire (de 15 à 20 ans généralement).

À l’issue de cette période, l’usufruit prend fin et l’investisseur devient propriétaire et retrouve automatiquement tous ses droits sur son bien, sans frais supplémentaire. Il peut dès lors l’occuper, le louer, le vendre ou le donner.

Loi Pinel : La loi Pinel a pour objectif de favoriser la construction de logements neufs dans les zones dites « tendues », où la demande en logements locatifs est supérieure à l’offre disponible. Les économies d’impôts sont calculées selon la durée de votre engagement locatif en Pinel. Celle-ci doit, au minimum, être de 6 ans, et peut aller jusqu’à 9 ou 12 ans. Pour un engagement locatif de 6 ans, vous déduisez 12 % du prix d’achat de vos impôts. En louant pendant 9 ans, vous économisez 18 % du prix d’achat, et en louant 12 ans 21 %, dans la limite de 63 000 euros.

Location meublée : L’investissement en LMNP, consiste à acquérir et à louer un bien meublé en résidence de service gérées telles que les résidences de services étudiantes, séniors ou de tourisme.

 

PAR LE BIAIS DES INVESTISSEMENTS FINANCIERS

Au-delà des possibilités de défiscalisations immobilières, d’autres solutions peuvent être adaptées, en voici les principales :

Assurance vie :  Le contrat d’assurance vie permet de se constituer une épargne et d’un point de vue fiscal en cas de retrait à partir du 8ème anniversaire du contrat, la quote-part des intérêts n’est pas imposable lorsqu’elle ne dépasse pas le plafond annuel de 4600€ pour une personne seule et 9200€ pour un couple.

PER : (plan épargne retraite) Le plan épargne retraite a pour objectif de préparer sa retraite. Il permet une sortie en capital et/ou en rente. Sur le plan fiscal, le PER reprend les avantages des anciens produits d’épargne retraite (loi Madelin, PERP), à savoir que les versements effectués sont déductibles du BNC ou du revenu imposable et permettant ainsi de minorer son imposition.

GFF/GFI : « Acheter des parts de forêts » La souscription de parts de groupements fonciers forestiers ou de groupements forestiers d’investissement permets de diversifier son patrimoine avec une réduction d’impôt égale à 25% de son placement. L’avantage fiscal est celui de l’IR PME, disposant d’un plafond de 50 000€ de dépenses éligibles (100 000€ pour un couple).

Les GFI sont à l’image des SCPI pour la pierre. L’avantage : vous mutualisez votre risque avec plusieurs associés en étant positionnés sur une ou plusieurs forêts.

FIP/FCPI :  Autre possibilité, acquérir des parts de fonds spécialisés, les FIP (fonds d’investissement de proximité), ou les FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation).
Pour ces fonds communs investis dans des PME régionales ou innovantes, la limite des sommes prises en compte pour le calcul de l’avantage fiscal de 25% est de 12 000€ pour une personne seule et doublée à 24 000€ pour un couple. La réduction d’impôt associée se borne alors à 3000€ (ou 6000€ pour un couple).

 

Vos conseillers en gestion de patrimoine sont à votre disposition pour réaliser avec vous un bilan complet afin de déterminer quelle solution est faite pour vous, n’hésitez pas à les solliciter afin de réaliser un audit patrimonial qui vous est offert par le Groupe Pasteur Mutualité.

 

CONTACTER VOTRE CONSEILLER