Capitaux non réglés / AGIRA
Logo Twitter Logo Facebook Logo LinkedIn Logo Youtube
<

Revalorisation des indemnités journalières de l’avocat libéral en cas d’incapacité temporaire

Depuis le 1er janvier 2022, en cas d’arrêt de travail pour cause de maladie ou d’accident, ce ne sont plus 61 € par jour mais bien 90 € qui sont versés à l’avocat libéral reconnu dans l’incapacité temporaire d’exercer.

Les indemnités journalières prévues dans le cadre de la protection obligatoire de la CNBF (Caisse nationale des Barreaux français) sont versées à compter du 91ème et jusqu’au 1 095ème jour d’arrêt de travail. Pour les 90 premiers jours d’arrêt de travail, l’avocat libéral doit effectuer sa demande de prise en charge auprès de la Prévoyance des avocats (LPA) qui gère les garanties complémentaires souscrites par le Barreau. La LPA transmet l’intégralité du dossier à la CNBF lorsque l’arrêt d’activité est supérieur à 90 jours.

Rappelons que les avocats libéraux ne bénéficient pas des indemnités journalières mises en place depuis le 1er juillet 2021 à la suite de la réforme des statuts de la CNAVPL (Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérale). En effet, la CNBF est autonome de la CNAVPL depuis 1954.

Sources : CNBF