Praticien hospitalier

Garanties en cas d'arrêt de travail et d'invalidité ou de décès

 
Savez-vous qu'en cas d'arrêt de travail, vous pouvez perdre jusqu'à 70% de vos revenus ?

 

Les garanties arrêt de travail et décès : nos réponses exprimées en pourcentage de vos revenus

 

 

Arrêt de travail ou invalidité :

 

* revenu net de l'exercice précédent, gardes et astreintes comprises, déduction faite des IJ de la sécurité sociale.

 

L’indemnité journalière peut être versée :

 

En cas d’accident :

 

› dès le 1er jour d’arrêt de travail.

En cas d’hospitalisation continue supérieure à deux jours (et deux nuits) :

 

› Franchise 14 jours : dès le 3e jour d’arrêt de travail et jusqu’à la fin de l’arrêt de travail,

› Franchise 30 jours : dès le 11ème jour d’arrêt de travail et jusqu’à la fin de l’arrêt de travail ;


En cas d’hospitalisation ambulatoire :

 

› Franchise 14 jours : dès le 8e jour d’arrêt de travail ayant débuté par une hospitalisation ambulatoire

                                        et jusqu’à la fin de l’arrêt de travail,

› Franchise 30 jours : dès le 11ème jour d’arrêt de travail ayant débuté par une hospitalisation ambulatoire

                                        et jusqu’à la fin de l’arrêt de travail.

 

En cas de maternité :

 

› Une indemnité journalière de maternité est garantie au titre de la dispense des gardes de nuit (3e mois de grossesse),

pouvant atteindre 2 500 € à 3 500 € en cas de grossesses multiples en fonction du revenu perçu.

 

En cas de mi-temps thérapeutique

 

› En cas reprise en mi-temps thérapeutique, nous indemnisons vos gardes et astreintessur la base de l'exercice précédent

et de votre niveau de garantie, pendant 6 mois.

 

Montant maximum de souscription : 6 fois le Plafond annuel de la Sécurité Sociale, soit 238 392 € en 2018.

L’arrêt de travail suite à une maladie ou un accident est garanti dès la date d'effet du contrat.

 

Décès

 

 

* votre traitement brut annuel de l'exercice précédent (émoluments + gardes et astreintes comprises) dans la limite de 4 PASS (cf; ci-dessus).

 

Ces mêmes garanties sont accordées en cas de perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA) avant 60 ans.

Pour toutes les garanties :

 

Age limite de souscription : 57e anniversaire

Age limite de garanties :
-    Décès, arrêt de travail, invalidité : 67 ans ou 70 an en ca sde prolongation d’activité à l’hôpital ou à l’université
-    En cas de cumul emploi-retraite : 72 ans
-    Perte total et irréversible d’autonomie ; 60 ans

     
 

LES "PLUS" : 4 options

 

1/ Option « garantie en cas d’invalidité permanente totale ou partielle sur la base de la définition professionnelle de l’incapacité (incluant le reclassement) »

 

Le taux d'invalidité est évalué dès 33% sur la base de la seule incapacité professionnelle.

Cette option intervient si la garantie de base (reconnaissance d’un taux d’invalidité au moins égal à 66% par la Sécurité Sociale) est moins favorable à l’adhérent.

2/ Option garantie rente en cas de décès

 

Cette option a pour objet de garantir en cas de décès de l’assuré, une rente viagère immédiate, au profit du bénéficiaire désigné.

3/ Option garantie rente d’éducation

 

Cette option a pour objet de garantir en cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie de l’assuré, une rente temporaire, immédiate et individuelle au profit de chacun des enfants
et désignés au certificat d’adhésion.

4/ Option garantie Capital Invalidité Perte de profession ou de Reconversion

 

Si l'assuré est atteint d'une invalidité d'au moins 66%, le plaçant définitivement dans l'impossibilité d'exercer sa profession ou sa spécialité, le capital garanti est versé.

Le taux d'invalidité est évalué sur la base de la seule incapacité professionnelle.

 
     

Souscrivez une garantie complémentaire santé spécifique Praticiens hospitaliers :

 

La complémentaire santé vous rembourse jusqu’à 400% du tarif de convention en offrant :

- des prestations de bon niveau pour l’optique et les prothèses dentaires
- des garanties d’assistance (à domicile, en cas d’hospitalisation, assistance rapatriement, couverture des frais médicaux à l’étranger).

 

Voir le tableau des prestations.

Si vous souhaitez souscrire votre complémentaire santé séparément, cliquez ici.

 

Vous avez aussi une activité libérale ?

 

Ces indemnités s’ajoutent aux éventuelles indemnités de la CARMF et aux indemnités complémentaires en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, dans la limite de la perte de revenus nets effectivement subie. En savoir plus.



Le Contrat praticien Hospitalier a été conçu par :

 

- la MNHPP (Mutuelle Nationale des Médecins, Chirurgiens, Spécialistes et Biologistes des Etablissements de Santé Publics et Privés)

- et l’AGMF (Association Générale des Médecins de France).