80% des Français déclarent craindre la vente en ligne de médicaments contrefaits !

 

medicaments À la suite de la directive européenne de 2011 et de la décision du conseil d’Etat du 14 février 2013, le gouvernement français autorise les pharmacies à vendre en ligne tous les médicaments non soumis à prescription médicale obligatoire, soit plus de 3 500 produits, depuis le 1er mars dernier. Depuis cette date, seulement une centaine d’officines sur 22 000 en France ont mis en place la vente en ligne.

 

Si l’Ordre national des Pharmaciens s’est montré défavorable à cette mesure, qu’en pensent les Français ? Le sondage Groupe Pasteur Mutualité/Viavoice1 révèle les premières perceptions et les interrogations des Français face à cette nouvelle pratique d’achat.

 

> Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué de presse

 

Le sondage Groupe Pasteur Mutualité/Viavoice révèle en outre que 80% des Français craignent de tomber sur des médicaments contrefaits. L’absence d’informations et de conseils constitue la seconde appréhension révélée par cette enquête : 75% des personnes interrogées estiment en effet que la vente de médicaments en ligne représente une menace pour le consommateur.

Enfin, Les Français émettent plusieurs réserves sur les effets bénéfiques de la mesure. 69% d’entre eux y voient une potentielle menace pour l’emploi dans les pharmacies et 57% n’imaginent pas que cela entraînera une baisse des prix. Seul point positif observé, ils sont une légère majorité (56%) à estimer que cette mesure peut faciliter l’accès aux médicaments des personnes ayant une difficulté à se rendre dans une pharmacie.

 

1. Echantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus interrogées le 28 février et le 1er mars, par téléphone.