Professionnels de santé :

votre assurance

Praticien hospitalier

Garanties en cas d'arrêt de travail et d'invalidité ou décès

 


Savez-vous qu'en cas d'arrêt de travail, vous pouvez perdre jusqu'à 70% de vos revenus ?

Avec notre Contrat praticien Hospitalier, vous maintenez jusqu’à 100% de vos traitements nets, c’est-à-dire incluant vos émoluments de base + vos revenus de gardes et astreintes.

 

 

Les garanties arrêt de travail et décès pour praticien hospitalier

 

En cas d’arrêt de travail pour maladie, longue maladie ou longue durée : nous vous versons une indemnité journalière (IJ) à hauteur de : 100%, 90% ou 80% (selon votre choix au moment de l’adhésion) de votre revenu net de l'exercice précédent, gardes et astreintes comprises, déduction faite des IJ de la sécurité sociale et dans la limite de 148 128 € en 2013 (4 fois le PASS = plafond annuel de la sécurité sociale).

Nos IJ vous sont versées : jusqu’à la fin de votre arrêt ou, si vous êtes reconnu invalide, jusqu’à votre retraite et à partir :
- du 1er jour en cas d’arrêt de travail si celui-ci est d’au moins 30 jours et dû à un accident,
- du 11e jour d'arrêt de travail en cas d’hospitalisation continue supérieure à 3 jours continus,
- du 31e jour d’arrêt de travail continu, dans les autres cas de figure.

L’arrêt de travail suite à une maladie ou un accident est garanti dès la date d'effet du contrat.

En cas de décès avant 65 ans (ou 68 ans si vous êtes admis à poursuivre votre activité au-delà de 65 ans) : nous versons aux bénéficiaires de votre choix un capital allant de la moitié à 4 fois votre traitement brut annuel de l'exercice précédent (émoluments + gardes et astreintes comprises) dans la limite de 4 PASS (cf; ci-dessus). Ce capital est doublé en cas d'accident si vous souscrivez cette option et triplé en cas de « décès par accident de la circulation ».
Ces mêmes garanties sont accordées en cas de perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA) avant 60 ans.
Pour renforcer votre protection décès, vous avez aussi accès à nos garanties décès toutes professions.

Age limite de souscription : 55e anniversaire.

Exemple de tarif pour un praticien hospitalier temp plein sans secteur privé, âgé de 44 ans : 242 €/an (avec option 50% du traitement brut en décès et 80% du traitement net en incapacité pour un revenu annuel de 40 000 €.
Le Contrat Praticien Hospitalier a été conçu par :
- la MNHPP (Mutuelle nationale des Médecins, Chirurgiens, Spécialistes et Biologistes des Etablissements de santé Publics et Privés)
- et l’AGMF (Association Générale des Médecins de France).

 

LES "PLUS"

- Ces 2 types de prestations peuvent se cumuler en cas de perte totale et irréversible d’autonomie : si l’adhérent en état de PTIA (invalidité de 3e catégorie de la sécurité sociale, nécessitant une tierce personne pour l’accomplissement des actes élémentaires de la vie quotidienne) avant son 60e anniversaire, le paiement du capital prévu en PTIA n'exclut pas le versement des indemnités en cas d'arrêt de travail.

- ces prestations ne sont ni déclarables, ni imposables,

- En cas reprise en mi-temps thérapeutique, nous vous indemnisons de vos gardes et astreintes sur la base de l'exercice précédent et de votre niveau de garantie, pendant 6 mois.

- Une indemnité journalière de maternité est garantie au titre de la dispense des gardes de nuit, dans la limite de 1 500 € ou 2 000 € en cas de grossesses multiples.

- vous bénéficiez de l'exonération de vos cotisations durant les périodes d’incapacité de travail au cours desquelles aucun revenu de l’hôpital n’est perçu,

- en cas d’incapacité de travail indemnisée par le contrat, les garanties décès et PTIA sont maintenues.




Une option complémentaire santé :

vous rembourse jusqu’à 400% du tarif de convention en offrant :

- des prestations de bon niveau pour l’optique et les prothèses dentaires
- des garanties d’assistance (à domicile, en cas d’hospitalisation, assistance rapatriement, couverture des frais médicaux à l’étranger).
Voir le tableau des prestations.

Si vous souhaitez souscrire votre complémentaire santé séparément, cliquez ici.

 

 

Vous avez aussi une activité libérale ?

 

Ces indemnités s’ajoutent aux éventuelles indemnités de la CARMF et aux indemnités complémentaires en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, dans la limite de la perte de revenus nets effectivement subie. En savoir plus.

Le Contrat praticien Hospitalier a été conçu par :
- la MNHPP (Mutuelle Nationale des Médecins, Chirurgiens, Spécialistes et Biologistes des Etablissements de Santé Publics et Privés)
- et l’AGMF (Association Générale des Médecins de France).

Age limite de souscription : 55e anniversaire