gpm-asssurance-pro-sante

Sondages et Baromètre

 

Groupe Pasteur Mutualité réalise régulièrement des enquêtes d’opinion auprès des Français ou des professionnels de santé. Le Groupe souhaite, par ces sondages, informer les professionnels de santé de l'état de l'opinion sur leur secteur d'activité.

 

Baromètre

Les objets connectés renforcent la confiance des français envers les professionnels de santé

4ème Baromètre Viavoice / Groupe Pasteur Mutualité sur la confiance des Français à l’égard des professionnels de santé

  

Dans le cadre de la vaste réforme du système de santé menée en France, Groupe Pasteur Mutualité a souhaité à nouveau interroger les Français sur leur niveau de confiance à l’égard des professions de santé. La 4e vague de ce baromètre révèle un attachement toujours aussi fort au corps médical et une confiance dans sa capacité d’adaptation et d’ouverture aux nouvelles technologies.

 

Les infirmiers et les médecins spécialistes en tête du baromètre 2015

 

Le niveau de confiance globale des Français envers les professionnels de santé reste toujours très haut par rapport à la vague précédente de 2013. En tête, les infirmiers et les médecins spécialistes recueillent un taux de confiance de 93%. Mieux encore, ces deux professions enregistrent des progressions significatives du nombre de personnes leurs faisant « tout à fait confiance » (+9 points à 48% pour les infirmiers et +6 points à 46% pour les médecins spécialistes).

Dans ce palmarès, viennent ensuite les pharmaciens (92%), les médecins généralistes (91%), les chirurgiens-dentistes et les médecins hospitaliers (87%) puis les sages-femmes (86%, +5 points par rapport à 2013). Moins consultés par l’ensemble de la population, les masseurs-kinésithérapeutes et les vétérinaires affichent également des scores très positifs (respectivement 81 % et 74 %).

 

info resultats_barometre2015 

L’écoute comme source principale de confiance

 

Parmi les critères de confiance recherchés chez les professionnels de santé, l’écoute (59%) et l’expérience (52%) sont ceux qui sont le plus souvent cités. Avec un taux de réponse global de 38%, la disponibilité pourrait apparaître comme un critère de confiance secondaire. Elle n’en demeure pas moins essentielle pour les personnes habitant dans des zones rurales (45%), premières touchées par les déserts médicaux.

A l’inverse, les habitants de l’agglomération parisienne accordent plus d’importance que le reste de la population à la réputation des professionnels de santé (31% contre 24% pour l’ensemble). S’il est parfaitement reconnu et plébiscité pour l’ensemble des professions de santé, le sentiment d’écoute est davantage associé aux pharmaciens (95% des Français considèrent qu’ils sont « disponibles et à l’écoute des patients ») et aux infirmiers (89%), loin devant les médecins spécialistes et hospitaliers (respectivement 63% et 64%).

 

Télécharger le communiqué de presse complet


Sondage

Les Français et les applications médicales sur smartphones


Après une première étude réalisée en 2013, Groupe Pasteur Mutualité a souhaité à nouveau interroger les Français sur leurs perceptions de ces nouveaux dispositifs médicaux. Comment en perçoivent-ils les évolutions ? Sont-ils favorables à l’arrivée des nouvelles technologies dans les cabinets médicaux et dans leurs soins au quotidien ?


Les applications mobiles en santé rendent les patients acteurs de leur santé pour plus de 6 Français sur 10. De fait, de nombreuses applications médicales contribuent déjà au suivi et au contrôle de données de santé par les patients eux-mêmes, en particulier via des tensiomètres, thermomètres ou lecteurs de glycémie connectés.


infographie

Voir l'image en taille réelle


Pour plus d’un Français sur 2 (53% contre 46% en 2013), l’émergence de ces outils modifiera la relation qu’entretiennent les patients avec leur médecin. 58 % d’entre eux estiment également que ces applications représentent « un progrès pour la médecine ».

Face aux difficultés rencontrées en matière d’accessibilité aux soins, près de 7 Français sur 10 pensent que les applications médicales sur smartphone sont à même de faciliter « les consultations à distance des Français habitant dans des déserts médicaux ».


Enfin, seule une petite majorité des Français (52 %) jugent que ces outils « peuvent participer à la réduction des dépenses de santé ». Pourtant, c’est bien en agissant sur l’efficience et la prévention que ces outils devraient demain participer aux efforts d’économies en santé.

 

Sondage Groupe Pasteur Mutualité/Viavoice (Interviews effectuées en ligne du 13 au 17 avril 2015 sur un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus). 

 

> Télécharger le communiqué de presse complet

 


Nos précédents sondages

 

 

Sondages 2014Sondages 2013  - Sondages 2012  - Sondages 2011Sondages 2010

  • CONTACT PRESSE

  • Groupe Pasteur Mutualité

    Julien COM

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.